Le jury national de l’AARHSE récompense les travaux de 3 lauréat.e.s

Chaque année, l’AARHSE (Association académique de recherche, d’histoire et de sociologie de l’énergie), créée par la FNCCR, récompense des travaux de masters, doctorats, essais […] en histoire ou sociologie de l’énergie. L’édition 2021 du prix de l’AARHSE s’est illustrée par des candidatures de haut niveau axées notamment sur le thème de la transition énergétique.


Le concours de l’AARHSE en quelques mots

L’AARHSE organise un prix annuel visant à récompenser des œuvres de l’esprit consacrées aux sciences humaines (histoire, sociologie…) dans le domaine de l’énergie. Le Prix de l’AARHSE comprend 3 catégories et est doté de 10.000 euros, dont une partie versée sous forme d’aide à la notoriété.

Le jury de l’AARHSE, présidé par Antoine Corolleur, secrétaire de la FNCCR, regroupe des universitaires, chercheurs, historiens et sociologues, des experts professionnels ainsi que des élus locaux.

L’AARHSE privilégie les travaux s’attachant aux formes d’énergie produites (électricité, gaz, charbon, renouvelables…), aux modes de consommation et de gestion de l’énergie en France ou en comparant d’autres modèles au modèle français.

Trois catégories distinguées

La première catégorie récompense un travail universitaire (thèse, HDR, …) réalisé dans un établissement universitaire français (thèse soutenue entre janvier 2019 et décembre 2020).

La deuxième catégorie vise un travail publié entre janvier 2019 et juin 2020 sous forme d’essai, d’article, d’œuvre d’art ou toute autre forme soumise à l’appréciation du jury.

La troisième catégorie est destinée à récompenser des étudiants ou étudiantes en sciences humaines et sociales de l’énergie, ayant soutenu un master entre janvier 2019 et décembre 2020, dans un établissement universitaire français.

Les travaux lauréats de la 8ème édition du Prix de l’AARHSE

Le jury de l’AARHSE a distingué le 23 février dernier deux chercheuses et un étudiant pour les travaux suivants :

  • Sarah Thiriot (prix de la catégorie 1) – Thèse en sociologie – Mettre en marché la durabilité : valeurs et dispositifs de la rénovation dans le bâtiment et l’immobilier d’entreprise – Laboratoire PACTE – École doctorale des Sciences de l’Homme, du Politique et du Territoire, soutenue le 16 juillet 2020 ;
  • Fanny Lopez (prix de la catégorie 2) – L’ordre électrique, infrastructures énergétiques et territoire, publié par Métis Presses en février 2019 ;
  • Jean-Baptiste Goisque (prix de la catégorie 3) – Mémoire de master en histoire – Territorialisation des politiques énergétiques en Aquitaine depuis 1980 : catalyseur de l’action publique, levier de développement socio-économique des territoires – Université Bordeaux Montaigne.

Récompenses

Chacune des deux premières catégories est dotée de 4.000 euros. La moitié de cette somme, soit 2.000 euros, est versée directement au lauréat ou à la lauréate en une fois. L’autre moitié, soit 2.000 euros, est affectée, pour la première catégorie, sous forme d’aide à la notoriété (édition, diffusion, exposition…) des travaux présentés, pour la deuxième catégorie, la somme de 2.000 euros est consacrée par l’AARHSE à l’acquisition de l’ouvrage primé pour diffusion. Le lauréat de la troisième catégorie se voit attribuer la somme de 2.000 euros, afin de l’encourager à poursuivre ses travaux de recherche.

Contact presse : Alexandre ALLION (06 26 41 64 91 / a.allion@fnccr.asso.fr)

Contact AARHSE : Violaine LANNEAU (01 40 62 16 35 / v.lanneau@fnccr.asso.fr)

Télécharger le communiqué ici